Le Concours

[Vidéo en ligne]

Simon, Claire (Réalisateur)

C'est le jour du concours. Les aspirants cinéastes franchissent le lourd portail de la grande école pour la première, et peut-être, la dernière fois. Chacun rêve de cinéma, mais aussi de réussite. Tous les espoirs sont permis, toutes les angoisses aussi. Les jeunes gens rêvent et doutent. Les jurés s'interrogent et cherchent leurs héritiers. De l'arrivée des candidats aux délibérations des jurés, le film explore la confrontation entre deux générations et le difficile parcours de sélection qu'organisent nos sociétés contemporaines.

Regarder la vidéo

Consulter en ligne

Suggestions

Du même auteur

Premières solitudes | Simon, Claire (Réalisateur)

Premières solitudes

[Vidéo en ligne]


Simon, Claire (Réalisateur)
2019

Dans les couloirs, les cafés, les salles de classes, des lycéens discutent, à deux ou à trois. Ils découvrent leurs histoires respectives, leurs passions, leurs rapports aux parents... Ils s'interrogent sur leur avenir et leur sentiment de solitude partagé. Dans l'intimité de la conversation, ils livrent un portrait touchant et étonnant de l'adolescence.

Le concours | Simon, Claire. Metteur en scène ou réalisateur. Scénariste. Photographe

Le concours

[Vidéo > DVD]


Simon, Claire. Metteur en scène ou réalisateur. Scénariste. Photographe
2017

C'est le jour du concours. Les aspirants cinéastes franchissent le lourd portail de la grande école pour la première, et peut-être, la dernière fois. Chacun rêve de cinéma, mais aussi de réussite. Tous les espoirs sont permis, toutes les angoisses aussi. Les jeunes gens rêvent et doutent. Les jurés s'interrogent et cherchent leurs héritiers. De l'arrivée des candidats aux délibérations des jurés, …

Le bois dont les rêves sont faits | Simon, Claire (1955-....). Metteur en scène ou réalisateur. Scénariste

Le bois dont les rêves sont faits

[Vidéo > DVD]


Simon, Claire (1955-....). Metteur en scène ou réalisateur. Scénariste
2015

Il y a des jours où on n'en peut plus de la ville, où nos yeux ne supportent plus de ne voir que des immeubles et nos oreilles de n'entendre que des moteurs... Alors on se souvient de la Nature, et on pense au Bois. On passe du trottoir au sentier et nous y voilà ! La rumeur de la ville s'éloigne, on est dans une prairie très loin. C'est la campagne, la forêt, l'enfance qui revient. On y croit, on…

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs