James Ellroy "American Dog"

[Vidéo en ligne]

Et Robert Kuperberg, Clara (Réalisateur)

Auteur qui ne laisse personne indifférent, par les sujets abordés, par le traitement qu'il leur donne, par le style utilisé... James Ellroy cultive sur lui-même l'ambiguïté qui colle à ses personnages.Si l'on décidait qu'un auteur ressemble à son oeuvre et que l'on confondait esthétique et morale, James Ellroy aurait depuis longtemps le FBI et Interpol à ses trousses. Ses romans dressent en effet un catalogue assez complet des obsessions et des folies les plus dangereuses de notre époque. Flics intelligents et ambigus (Lloyd Hopkins, le sergent héros d'une trilogie, est lui-même obsédé par un meurtre qu'il a commis), tueurs psychopathes, maniaques, pervers, personnages poursuivis par des enfances désaxées ou des crimes atroces, ivres de vertu, de coke ou d'ambition, et en quête de rédemption, tels sont les héros de James Ellroy qui, livre après livre, explore avec pessimisme la pathologie moderne.Le film est la rencontre avec cet homme obsédé par le crime qui n'a eu de cesse, à travers ses écrits, d'en décrire toutes les facettes. Découverte d'un univers où les héros sont toujours ambigus, rien n'est jamais ni noir ni blanc, les "gentils" sont méchants et les "méchants" parfois sympathiques, comme pour rappeler son propre dilemne intérieur qui le faisait balancer entre une mère tantôt ange, tantôt femme de mœurs légères.

Regarder la vidéo

Consulter en ligne

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs